Le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939 marque le déclenchement d’une première vague d’évacuation de population issue de ladite « zone rouge ». En quelques heures, les habitants durent quitter leurs villages pour être acheminés vers les lointains départements de la Vienne, de la Charente et de la Charente-Inférieure et, dans une moindre mesure, de la Loire, de la Saône-et-Loire et du Pas-de-Calais. À partir du 10 mai 1940, le déclenchement de la bataille de France entraîna une seconde vague d’évacuation, celle de la zone arrière de la ligne Maginot.

Au travers de panneaux, mais aussi d’objets anciens, l’exposition retrace cette histoire particulière, souvent méconnue du grand public.

---

  • En partenariat avec l’association Confluences et les archives municipales de Sarreguemines
  • Dans le cadre de La Moselle Déracinée avec le soutien financier du Département de la Moselle

Détails des prochaines sessions

Du au