moins normal plus
facebook twitter pinterest rss

Dawâr : la langue invisible / Trio chemirani

TRIO CHEMIRANI

Depuis les années 1970 et un certain enregistrement soliste pour Harmonia Mundi, Djamchid Chemirani (né à Téhéran en 1942) a poursuivi son cheminement avec, à ses côtés, ses deux fils : Keyvan et Bijan. Chacun a fait sa culture, parcouru divers univers sonores, nourri son métier de musicien. Mais ils n’ont eu de cesse de revenir au grand oeuvre commun : élaborer une langue rythmique universelle. Dawâr, c’est le bout du chemin : jamais encore les Chemirani n’avait atteint une telle limpidité du son issu de la fusion de leurs trois frappes ; c’est par la conscience jubilatoire de l’oeuvre engendrée ensemble, qu’ils rejoignent l’expérience spirituelle si présente dans la culture iranienne.

9.35 TRI