moins normal plus
facebook twitter pinterest rss

Die Schatten Frau / Hedi Schulitz

Schulitz Die Schatten Frau

Margret Fiar, une jeune allemande de Karlsruhe s’installe à Paris à la fin du 19e siècle et devient la compagne d’un général français; elle mène une vie luxueuse dans la capitale française. Sa famille allemande la rejette comme un mouton noir et refuse tout contact avec elle.

Néanmoins, le souvenir de cette lointaine aïeule vient habiter sa petite nièce Lena. Léna est comme Margret attirée par Paris, un siècle plus tard, dans une société totalement différente, pourtant le destin de ces deux femmes étrangement et étroitement liées l’une à l’autre.

Le roman est en partie autobiographique car l’auteure ayant vécu à Paris peut évoquer le souvenir d’une grande tante, qui comme des milliers de jeunes filles allemandes ont rejoint la capitale pour travailler comme domestiques.

Le roman, au delà de la saga familiale créé un lien entre les époques et les deux pays.

Ed. Lindemanns Bibliothek, 2014.

Cote : L ALL SCH

Coup de coeur de Bertrand